Pour vendre aux consommateurs chinois, il faut oublier les Ouïghours

Pour vendre aux consommateurs chinois, il faut oublier les Ouïghours